Accueil
Le seul jardin japonais à portée de vue
Elles en chambre
Light travels
LOIN
Auteurs Titres
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 , A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Performances éthologiques de Font

Laurence de la Fuente, Bruno Lahontâa


Performances éthologiques de Font
Animaleries
paru en septembre 2014
16,5 x 23,5 cm, 100 pages
isbn : 978-2-36242-051-1
prix public : 19 €
Aperçu du livre

Présentation :

L’éthologie est une science qui étudie les comportements des animaux. Le mystérieux artiste Font envisage la chose de façon burlesque, à partir de données définies par les éthologues, mais appliquées à l’homme, ou dans un contexte humain hors de toute rationalité. Il en résulte des performances d’une inventivité cruelle, d’une étrangeté mêlant familiarité et aberration, qui ne sont pas sans évoquer les spectacles Panique d’Alejandro Jodorowsky ou les dessins de Topor exaltant un imaginaire inattendu, cocasse et effrayant à la fois. (extrait de la préface signée Arnaud Labelle-Rojoux)

 

Extrait :

AIRE VITALE - Espace total qu’un individu ou un groupe organisé parcourt tout au long de son existence. Il inclut les différents territoires, les sites de séjour temporaires, et les chemins de migration.
-------------------------------------------------

Cette côte de bœuf volée dans le Frigidaire familial il y a trente ans constitue sans nul doute le préalable à toutes mes performances éthologiques. Je consignais quotidiennement les déplacements d’un couple d’asticots sur la viande bleue cachée dans l’armoire de ma chambre d’enfant. Je cherchais à comprendre le mystère de leur reproduction, et je m’étonnais de leur capacité à se satisfaire d’un espace aussi restreint. Lorsque l’odeur envahit ma chambre, ma mère finit par découvrir le pot aux roses.

L’expérience s’arrêta net.

Il en subsiste uniquement ce dessin, cartographie miniature des pérégrinations minuscules de mes asticots carnassiers.

J’imagine que c’est en réponse à cette frustration initiale que s’élabora ma première performance.

Je me déplaçais dans les villes que je considérais comme les plus rances de France : Vierzon, Decazeville, Vesoul, Le Mans… et je déposais subrepticement dans des boucheries choisies au hasard un couple d’asticots sur les côtes de bœuf saignantes.

 

Presse :

JUNK PAGE un article signé Elsa Gribinski

Libr-critique un article signé Fabrice Thumerel