Accueil
Petit fait curieux dont le récit peut éclairer le dessous des choses
Vols
Collection Particulière
100 Sentences / 100 Phrases
Auteurs Titres
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 , A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

D’une poésie saisissante

Claude Yvroud


D’une poésie saisissante
Emprunts et détournements
paru en mai 2006
10 x 14 cm, 74 pages
isbn : 978-2-914688-46-8
prix public : 6,70 €
poids : 49 g

Présentation :

Extrait :

Ce qu’elle a d’essentiel n’est pas communication, n’est pas message. Une traduction cependant, qui cherche à transmettre ne pourrait transmettre que la communication, et donc quelque chose d’inessentiel. C’est là d’ailleurs, l’un des signaux auxquels se reconnaît la mauvaise traduction. Mais ce que contient une œuvre littéraire en dehors de la communication – et même le mauvais traducteur conviendra que  c’est l’essentiel – n’est-il pas généralement tenu pour l’insaisissable, le mystérieux, le «poétique»? Pour ce que le traducteur ne peut rendre qu’en faisant lui-même œuvre de poète?
____________________________

Tel est le jardin des plantes avec ses mammifères, ses inventeurs et ses serpents boas. On voudrait y vivre sa vie dans un grand élan poétique en face du petit renard fennec et de la chèvre de Babylone. Il n’y manque que l’homme, ce rapace à jaquette entre le grand duc et la vipère cornue : l’Homo Simplex, en tenue de bureau.

 

Presse :

Scannez tout ce qui se publie. (Brillat-Savarin, Diderot, les Inrockuptibles, Fernand Léger, Robert Walser, liste non exhaustive…) Recherchez «poésie» ou «poétique». Sélectionnez alors les paragraphes entiers. Sélectionnez-en d’autres, et remplacez un nom par «poésie», un adjectif par «poétique». Au besoin insérez «poésie» ou «poétique». Mettez «poésie» et «poétique» en caractères gras. Insérez des sauts de page entre chaque paragraphes. Imprimez l’ensemble : soixante-quatre fragments, empruntés ou détournés. La preuve est faite que toutes les activités humaines (la littérature et la musique, et la peinture, et le cinéma, et la technique, et la gastronomie par exemple) sont des activités «poétiques», des filles de la «poésie». (Jean-Luc Bayard, CCP n°13)