Accueil
Le parfum du jour est fraise
A propos
D’une poésie saisissante
S.F. comme Syndrome Fusionnel
Auteurs Titres
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 , A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

De l’image

Laurent Albarracin


De l’image
Essai lumineux
paru en juin 2007
14,5 x 20 cm, 52 pages
isbn : 978-2-914688-61-1
prix public : 6,50 €
poids : 75 g

Présentation :

Ce petit essai fragmentaire tente de donner une théorie de l’image poétique, à l’heure où elle est rejetée et bannie par une grande part de ce qui se publie sous le nom de poésie. L’image est explorée ici non comme une simple figure de style mais comme ce qui fait l’essence même de la poésie, et comme ce qui la pousse à son incandescence : il ne s’agit plus uniquement d’analogie mais de tautologie. Celle-ci donne un tour de clé supplémentaire à la ressemblance qui, cessant de seulement circuler entre les choses, désormais les pénètre, les fait être ce qu’elles sont.

 

Extrait :

L’image introduit dans la réalité une distance comme si les choses, pour être ce qu’elles sont, l’étaient dans l’espèce de petit ricanement où elles ne sont tout à fait ce qu’elles sont. Comme si la réalité exprimée par l’image était la réalité s’exprimant, la réalité prenant conscience. L’image inocule de l’inadéquation, elle est railleuse, provoque un léger déraillement de la réalité où la réalité se met soudain à planer sur ce à quoi elle adhère : elle-même. Le concret trouve alors l’infini en lui, au moment où il ne jointe plus exactement à lui-même.

 

Presse :