Sélectionner une page

60 textos

par Sarah Riggs

Couverture d’ouvrage : 60 textos
Fiche technique :Prix (Français): 6,50 €
ISBN : 978-2-914688-58-1
Taille : 10,00 x 14,00 cm
Pages : 72

Touches sensibles

Un texto ou un SMS ont ceci de particulier qu’ils trouvent toujours leur destinataire. D’une pratique courante, ce mode de communication a cependant ses avantages et ses inconvénients. Sarah Riggs s’en sert avec beaucoup d’adresse, adresse de la langue et de sa formulation. C’est ainsi qu’elle opère une translation du privé ou de l’intime (toi) vers le public (toi), parvenant à rendre public l’univers de sa langue.

Parution :
Traducteurs :
Thématiques :
Extrait :

3

Chers novices,
allez voir ailleurs, ce
sucre est assez fort pour
creuser nos plombages

8

La propriété ne compte
pas tellement pour toi
à part celle des livres.
Est-ce pourquoi notre
bibliothèque est toute
entière rassemblée
sur le sol ?

29

Quand j’allume la
radio, souvent j’écoute
ce qui n’est pas dit

Critiques :Pascale Petit dans CCP a écrit:

Si Sei Shonagon était née en Amérique et si elle avait vécu en l'an 2000 et non en l'an mille à la cour impériale du Japon, elle n'aurait pas rédigé ses Notes sur l'oreiller mais sur son dernier téléphone portable comme Sarah Riggs. Après ses 28 télégrammes (aux mêmes éditions), Sarah Riggs signe ces 60 textos. Des messages d'un Nokia bleu adressés à un Samsung argent – et aussi à nous. De simples messages, d'amour, d'inquiétude, des appels, au cœur de l'intime, de l'émotion, du sentimental, comme de tendres pensées sur des cartes postales. On peut aussi entendre ces «textos», «textuellement», c'est-à-dire comme des constats d'évidences, presque annotations de journal de bord, qui peuvent nous faire sourire ou transfigurer le banal, tout en nous inspirant qu'on est décidément toujours un peu ailleurs, soi-même ou l'autre. Un peu loin, à moitié seul, sans réponse.
(Cahier Critique de Poésie n°15, 2008)

Dana Jennings dans The New York Times a écrit:

Livres des temps
Poèmes de la douleur, de l’abrupt et du souvenir

Cancer et racisme, immigration et terrorisme: chacun de ces sujets est une étape prévisible sur le circuit du cycle de 24 heures. Dans les livres suivants, cependant, les poètes se débattent avec ces éléments qui font la base des journaux et de la télévision (et bien plus encore) et les alchimisent d'abstractions miroitantes en or littéraire bien travaillé.

"60 Textos" est une comédie complètement postmoderne qui se joue à travers l'éther du texte. Que ce soit drôle ("Mon estomac vient / juste de faire un son / comme un SMS »), banal ("Mon neveu Kurtis a / parlé de lave pendant / plusieurs minutes au / téléphone depuis / Oakland"), ou plein d’une profondeur de film expérimental ("Quand j'allume la / radio, souvent j'écoute / ce qui n'est pas dit"), chacun des textes-poèmes de Sarah Riggs passe tout seul - comme une vigoureuse citronnade. "60 Textos" est le compagnon des "28 télégrammes", "43 post-its" et "38 instant-messages" de Mme Riggs. «222 Tweets» peut-il être loin derrière?


À propos de l’auteur

Sarah Riggs est une poète, cinéaste et artiste née à New York, où elle vit actuellement, après avoir passé plus de dix ans à Paris. Son livre Pomme & Granite a remporté aux États-Unis le prix de poésie 1913. Elle a traduit plusieurs livres de poésie contemporaine en anglais, dont, tout récemment, TIME, d’Etel Adnan, qui a reçu, en 2020, le prix international Griffin pour la poésie et celui de la meilleure traduction. Elle est liée au Maroc et à la langue arabe par le biais de son compagnon, le poète Omar Berrada, avec qui elle a fondé, en 2004, Tamaas (tamaas.org), une organisation artistique internationale impliquée dans l’environnement, l’art, la justice et le cinéma, qui organise un séminaire annuel de traduction poétique.

Bibliographie

Murmurations (traduit par Marie Borel et Jérémy Victor Robert), Apic éditions, 2021 • Pomme & Granite, 1913 Press, 2015 • Autobiography of envelopes, Burning Deck, 2012 • Chaîne de décisions minuscules dans La forme d'une sensation (traduit par Stéphane Bouquet, Virginie Lalucq, Jérôme Mauche, Eric Suchère, Bénédicte Vilgrain), Le bleu du ciel, 2010 • 43 post-it (traduit par Françoise Valéry et Marie Borel), L’Attente, 2009 • Chain of Miniscule Decisions in the Form of a Feeling, Reality Street, 2007 • Waterwork, Chax Press, 2007 • 60 textos (traduit par Françoise Valéry), L’Attente, 2007 • 28 télégrammes (traduit par Françoise Valéry), L'Attente, 2006