Sélectionner une page

60 textos

par Sarah Riggs

Couverture d’ouvrage : 60 textos
Fiche technique :Prix (Français): 6,50 €
ISBN : 978-2-914688-58-1
Taille : 10,00 x 14,00 cm
Pages : 72

Touches sensibles

Un texto ou un SMS ont ceci de particulier qu’ils trouvent toujours leur destinataire. D’une pratique courante, ce mode de communication a cependant ses avantages et ses inconvénients. Sarah Riggs s’en sert avec beaucoup d’adresse, adresse de la langue et de sa formulation. C’est ainsi qu’elle opère une translation du privé ou de l’intime (toi) vers le public (toi), parvenant à rendre public l’univers de sa langue.

Parution :
Traducteurs :
Thématiques :
Extrait :

3

Chers novices,
allez voir ailleurs, ce
sucre est assez fort pour
creuser nos plombages

8

La propriété ne compte
pas tellement pour toi
à part celle des livres.
Est-ce pourquoi notre
bibliothèque est toute
entière rassemblée
sur le sol ?

29

Quand j’allume la
radio, souvent j’écoute
ce qui n’est pas dit

Critiques :Pascale Petit dans 60 textos a écrit:

Si Sei Shonagon était née en Amérique et si elle avait vécu en l'an 2000 et non en l'an mille à la cour impériale du Japon, elle n'aurait pas rédigé ses Notes sur l'oreiller mais sur son dernier téléphone portable comme Sarah Riggs. Après ses 28 télégrammes (aux mêmes éditions), Sarah Riggs signe ces 60 textos. Des messages d'un Nokia bleu adressés à un Samsung argent – et aussi à nous. De simples messages, d'amour, d'inquiétude, des appels, au cœur de l'intime, de l'émotion, du sentimental, comme de tendres pensées sur des cartes postales. On peut aussi entendre ces «textos», «textuellement», c'est-à-dire comme des constats d'évidences, presque annotations de journal de bord, qui peuvent nous faire sourire ou transfigurer le banal, tout en nous inspirant qu'on est décidément toujours un peu ailleurs, soi-même ou l'autre. Un peu loin, à moitié seul, sans réponse.
(Cahier Critique de Poésie n°15, 2008)


À propos de l’auteur

Poète, traductrice et artiste américaine, Sarah Riggs est née en 1971 à New York. Elle vit à Paris depuis 2001. Très active dans les échanges franco-américain dans le domaine poétique avec Double change. Elle dirige également Tamaas, une association artistique interculturelle. Elle a traduit plusieurs poètes contemporains français, dont Marie Borel, Isabelle Garron et Ryoko Sekiguchi.

Bibliographie

• Autobiography of envelopes, Burning Deck, 2012 • Chaîne de décisions minuscules dans La forme d'une sensation (traduit par Stéphane Bouquet, Virginie Lalucq, Jérôme Mauche, Eric Suchère, Bénédicte Vilgrain), Le bleu du ciel, 2010 • 43 post-it (traduit par Françoise Valéry et Marie Borel), L’Attente, 2009 • Chain of Miniscule Decisions in the Form of a Feeling, Reality Street, 2007 • Waterwork, Chax Press, 2007 • 60 textos (traduit par Françoise Valéry), L’Attente, 2007 • 28 télégrammes (traduit par Françoise Valéry), L'Attente, 2006