Sélectionner une page

Virginie Greene

Née en 1959 à Molsheim, Virginie Greene fait des études de littérature et d’histoire à Strasbourg puis à Paris. En 1987, elle part “pour un an” aux États-Unis, travailler comme assistante de recherche de Philip Kolb, éditeur de la correspondance de Proust.
Vingt-quatre ans plus tard, elle y vit encore, mais cultive de multiples liens avec les Vosges. Après avoir obtenu un doctorat de Littérature française médiévale à l’université d’Illinois, elle enseigne à Harvard où elle est professeur et chef du département de litérature médiévale.
Elle a publié "Le Sujet et la Mort" dans La Mort Artu (Nizet, 2002), une traduction en français moderne du Débat sur le Roman de la Rose (Champion, 2006). Elle a écrit les notices biographiques des correspondants de Proust publiées en 2004 dans Marcel Proust : Lettres (1879-1922), aux éditions Plon. Elle est l’auteur d’articles en français et en anglais sur la littérature médiévale. Dans l’article “Three Approaches to Poetry” (PMLA, Janvier 2005), elle amalgame critique littéraire et écriture littéraire en décrivant concrètement trois expériences de lecture.
Cent vues de John Harvard
est son premier livre de création.
- Cent vues de John Harvard, L'Attente, 2011

_


Livres par Virginie Greene