Sélectionner une page

Cécile Mainardi

Cécile Mainardi alias Cécile Mainar/d a écrit une dizaine de livres d'apparence poétique comme La Blondeur, Je suis une grande Actriste, L’Immaculé Conceptuel, Rose activité mortelle... autant d'opus qui apparaissent rétrospectivement comme des programmes artistiques en quête de réalisation.
Elle intervient régulièrement dans des lieux d’art, et depuis cinq ans concentre sa pratique du côté de l’image et de la performance, comme si en somme ses œuvres textuelles n'avaient été qu'un préalable à ce geste désormais décisif de déplacer le poème dans l’art.
Sa trilogie, sous-titrée PERFORMANCES UNDER READING CONDITIONS, acte cette conversion et l’engage dans une écriture résolument plastique. Mais elle s’avance aussi dans le champ des Beaux-Arts au moyen d’un medium artistique qu’elle s’est inventé à partir des lettres de son nom.

Bibliographie

Sous un ciel d’azur sans nuages – Brèves considérations sur la lecture, (hors commerce) L’Attente, 2020 • Idéogrammes acryliques, Flammarion, 2019 • Le Degré rose de l'écriture, Ekphr@sis, 2018 • L'histoire très véridique et très émouvante de ma voix de ma naissance à ma dernière chose prononcée, Contre-Pied, 2016 Rose Activité Mortelle, Flammarion, 2012 — Prix Maïse Ploquin-Caunan de l'Académie française, 2013 • L’immaculé conceptuel (Deuxième Blondeur), les Petits Matins, Paris, 2010 • Poemz, cipM / Spectres Familiers, 2009 • L’eau super-liquide, Ragage, 2008 • Je suis une grande actriste, L’Attente, 2007 • La Blondeur, les Petits Matins, Paris, 2006 • Point Of View, avec l’artiste photographe Alejandro Gomez de Tuddo, Albatross, Rome, 2005 • La blondeur, Contre-Pied, 2004 • La forêt de Porphyre, Ulysse Fin de Siècle, 1998 • L’Armature de Phèdre, Contre-Pied, 1997 • Grièvement, Telo Martius, 1992

_


Cécile Mainardi