Sélectionner une page

Jaime Montestrela

Jaime Montestrela est un écrivain qu'Hervé Le Tellier dit avoir découvert et dont il aurait traduit une partie des nouvelles.
Il est censé être un poète portugais, né à Lisbonne le 12 juin 1925. A 19 ans, il part à Paris pendant cinq ans, avant de rentrer à Lisbonne où il travaille comme psychiatre. Montestrela milite à cette époque pendant quelques mois au parti communiste portugais clandestin. En septembre 1950, il publie clandestinement Prisão, avant d’être arrêté par la PIDE (police internationale et de sûreté de l'État) ; il est emprisonné et torturé.
Montestrela s’exile à Rio de Janeiro en 1951. En 1956, paraît son roman Nihil obstat, puis Cidade de lama en 1959. Il s’exile définitivement en France en 1965. Il commence la rédaction des Contos aquosos lors des mouvements de mai 68. Il s’éteint finalement à Paris, le 8 novembre 1975.

Contes liquides, traduits par Hervé Le Tellier des Contos aquosos, a reçu en 2013 le grand prix de l'Humour noir Xavier Forneret.

- Contes liquides, traduit du portugais par Hervé Le Tellier, L'Attente, 2012
- Cidade de lama, 1962
- Prisão, 1950

_


Jaime Montestrela