Sélectionner une page

Robert Grenier

Né le 4 août 1941 à Minneapolis, dans le Minnesota, Robert Grenier a suivi des études de littérature et de philosophie à l’université de Harvard, puis de littérature moderne et de poésie à l’atelier d’écriture de l’université d’Iowa. Il a ensuite enseigné la littérature et l’écriture et donné des conférences dans plusieurs universités américaines, parmi lesquelles celles de Berkeley, Franconia, Buffalo, Columbia et Pennsylvanie.
En 1971, il a co-fondé l’importante revue this et ses articles parus dans this et L=A=N=G=U=A=G=E, tout comme ses poèmes (tels que Sentences), sont souvent tenus pour avoir participé au lancement du mouvement Language.
Depuis 1989, il écrit et dessine exclusivement à la main (avec des stylos bleu, noirs, vert et rouge) dans des carnets de note noirs. Certains de ces poèmes-dessins en couleurs sont disponibles en éditions limitées auprès de la galerie Marianne Boesky à New York (contact : Jay Sanders, jay@marianneboeskygallery.com) ; des versions internet peuvent être consultés à partir de sa page web de l'Electronic Poetry Center de l’université de Buffalo (http://epc.buffalo.edu/authors/grenier).
Il vit et travaille en Californie du nord depuis 27 ans  où il a coédité les trois volumes des Collected Poems de Larry Eigner pour le compte des presses de l’université de Stanford.
Il ajoute toujours qu’il a "un quart de sang français, que ses aïeuls habitaient la région de Pau et qu’un de ses ancêtres a bâti un pont-aqueduc encore debout aujourd’hui dans les environs d’Aix-en-Provence".
- 100 Sentences / 100 Phrases, traduit par Martin Richet, L'Attente, 2005
 

_


Livres par Robert Grenier

Ouvrage introuvable