Sélectionner une page

Les Grecs parlent grec

par Aude Picard Wolff

Couverture d’ouvrage : Les Grecs parlent grec
Fiche technique :Prix: 6,50 €
ISBN : 978-2-914688-40-6
Taille : 13,50 x 12,60 cm
Pages : 38

Carnet de voyage

Aude Picard Wolff l’a vérifié, les Grecs parlent grec ! « C’est l’heure de la sieste, les touristes font l’amour ou la vaisselle ou brûlent au soleil ou dorment ou. Un chat miaule. » Et il arrive parfois que les Grecs fassent ce que feraient des non-Grecs, comme jouer au backgammon…
(André Paillaugue, Spirit n°16, février 2006)

Parution :
Thématiques :
Extrait :

Rendez-vous a été pris la veille, avec Alexis pour ce matin 10 heures.
Il est 10 heures moins cinq. Un klaxon retentit, trois coups, dans la rue. Dimitris est là, dans sa voiture noire, la tête de l’oie, à la portière arrière.
Ils suivent Spiros en voiture dans un dédale de rues poussiéreuses bordées de maisons peu soignées ou en ruine, de jardins sales. Le supermarché est au bord de la grande route qui mène à la station balnéaire. Ils font leurs premiers achats. Alexis les attend à la caisse, les aide à remplir les sacs en plastique. Ils suivent à nouveau Dimitris en voiture dans un dédale de rues. Il leur montre la banque. Il les mène à une boulangerie. Il leur offre une grosse brioche tiède, à l’odeur forte de réglisse. Le boulanger leur offre des croissants.

LIRE PLUS

Une femme courbée, foulard gris plié sur la tête, balaie courbée le sol devant l’église, un balai de paille, l’église est peinte, jaune et blanche.
Un déambulateur dans l’eau, dans les vagues et une canne plantée droite dans le sable.

La femme vieille en maillot de bain, édentée, se débat avec sa robe l’enfile par-dessus son maillot de bain parle grec à la touriste qui s’arrête, la regarde, lui sourit.
Les Grecs parlent grec.

Dans la station balnéaire, les mannequins en plastique ont des poses aguichantes.

Une femme sur la plage rit regarde sur la plage l’homme avec son oie blanche, l’image de l’oie blanche et de l’homme sur l’écran de l’appareil photo numérique au bout des bras de la femme. La jambe gauche de la femme est une prothèse. KARTOFFEL KARTOFFEL HALLO
Vêtements noirs, une veste matelassée, pantalons sèchent pendus à un fil.

Deux grands draps blancs des débardeurs blancs bretelles fines côte à côte pendent à un fil.

Culottes blanches sèchent sur le fil.

Pantalons noirs larges sèchent sur le fil.

Une petite fille joue dans le sable avec une jambe de bébé en plastique.

Dans la boulangerie, on glisse sur les miettes, le sol est glissant, couvert de miettes. Le pétrin pétrit la pâte.

La terrasse fait le tour de l’église peinte en jaune et blanc, et rouge sur le clocher.

REGROUPER

À propos de l’auteur

Aude Picard-Wolff, née en 1970 à Nogent-sur-Seine. Professeur des écoles. 40 ans, mariée, trois enfants. Aujourd'hui maire de son village, à Morette en Isère (38). Adhérente à Europe Écologie - les Verts et membre de plusieurs associations locales (protection de l'environnement et culture).

Bibliographie

- Les Grecs parlent grec, L’Attente, 2005 - Chronique d’une avant-guerre, Le mot et le reste, 2004 Publications dans les revues Boxon, Triages, Doc(k)s, La Moue de Veau.