Sélectionner une page

Littéralicismes

par David Christoffel

Couverture d’ouvrage : Littéralicismes
Fiche technique :Prix: 10,50 €
ISBN : 978-2-914688-98-7
Taille : 14,00 x 18,00 cm
Pages : 78

Poésie digitale après traductions automatiques

David Christoffel manipule les prothèses électroniques destinées à nos écrits pour en tirer d’étranges formulations poétiques. Il écrit : « J’appelle littéralicisme la joie venue d’un bonheur d’expression né d’une traduction trop littérale. Devant l’abrupte non-rondeur de tournures sans auteur, n’étant pas plus inventives que choisies, l’art qui consiste à les cueillir et les rogner pour ne pas les signer, est question de ne pas faire du concassement le trop-plein. » Ainsi les heurts syntaxiques des traductions automatiques sont-elles la source d’un retraitement de l’expression écrite et la matière d’un cut-up que l’on retrouve ici en belle page. Des notes au sujet de cette élaboration apparaissent en fausse page, comme projetées en cadre. Ces refenêtrages mettent le fil du texte en tension, entre critique et poésie. La mise en regard des deux textes produit des continuités accidentelles qui ajoutent une dimension supplémentaire au poème.

Parution :
Extrait :

Mais. Ce n’est pas parce que la méfiance est de bon aloi qu’il faut se méfier de la méfiance. Par contre, il faut se méfier du bon aloi. Par exemple, le bon aloi peut entendre qu’il peut être cocasse, voire poétiquement cocasse, de faire traduire

des modèles

Ainsi, les importances originales ont été remplacées

En outre, quelques constructions nouvelles sont nées

respectivement,

des prises directes dépôt aussi.

Ces mots ne pouvaient plus naturellement participer

le 2ème décalage de son, de sorte qu’ils sont

plus semblables sous leurs formes

À propos de l’auteur

David Christoffel est né en 1976, à Tours. Il vit et travaille à Clichy. Il a approfondi la clarinette à l’école de Musique de Luçon, la philosophie à l’université de Nantes et la musicologie à l’EHESS. Présentateur et chroniqueur pour Sophia, la banque de programme de Radio France, depuis 2000, il a également collaboré dès 2010, à l’émission de France Culture "Les passagers de la nuit". En plus des opéras parlés où la poésie et la musique se parataxent, il publie dans les revues papier BoxonIl Particolare, Action restreinte, EnculerSocial-TraîtreChimères et, sur internet, Criticalsecret et La Revue des ressources. Depuis 2004, entre la poésie, la musique et la radio, il enregistre également des créations sonores et des audio-performances.

Bibliographie

Consolante électorale, collection "Trait court", Passage d'encres, 2015 • Judex, collectif avec LL de Mars, Cinquième couche, 2015 • Argus du cannibalisme, Publie.net, 2011 • Joubertiade, collection "à La Motesta Â", Fidel Anthelme X, 2011 • Littéralicismes, L'Attente, 2010 • David Christoffel comix, avec Colville Petitbon, 2010 • Ventouses et autres amitiés, HAPAX magazine, 2010 • Récital pour Hyppolite, 36 édition, 2009 • Dialogique pour l'Origine des individus, Criticalsecret, 2009 • J.T.A.C., Artchipel, 2009 • Tractions Wah-wah, Voix éditions, 2008 • Avec Tarkos dans le titre, Cahiers de la Seine, 2008 • Traité du délassement, Hapax, 2007 • Faustroll à l'étouffé, Cynthia 3000, 2007 • La Lune indexée, portfolio avec Igor Delmas, 2005 • Cela n'étant dire, Lisières, 2004 Liste des publications multimedia sur le site de l'auteur