Sélectionner une page

Ma vie avec le docteur Lacan

par Jacques Roubaud

Couverture d’ouvrage : Ma vie avec le docteur Lacan
Fiche technique :Prix: 7,00 €
ISBN : 978-2-914688-25-3
Taille : 10,00 x 14,00 cm
Pages : 64

Autobiographie

Onze brèves séquences ou paragraphes numérotés comme… les vers dans une édition universitaire. Le récit comporte deux mouvements, hors de toute chronologie. De 1 à 5, la relation de l'auteur avec la fille d'un ami du docteur et d'une amie de son épouse.

Parution :
Extrait :

1.
À vingt ans je découvris très belle une amie d’enfance. Je l’aimai. Elle s’appelait Sylvia.

2.
Son père était Paul Bénichou. Sa mère, Gina, était née Labin.

3.
Nous allâmes un jour voir un film de Jean Renoir, Le crime de Monsieur Lange. J’appris que l’actrice principale avait été amie très proche de Gina Labin-Bénichou. Son nom était Sylvia Bataille.

4.
Je me rappelle que Paul Bénichou, toujours d’une élégance irréprochable, parla plusieurs fois, en ces temps anciens, des gilets colorés que portait, en leur commune jeunesse, son ami Lacan. Il me semble que c’était avec une discrète ironie.

Critiques :Claude Chambard dans Lettres d'Aquitaine a écrit:

Décidément les éditions de l'Attente nous gâtent. Au moment même où nous allions envoyer les pages de ces Lettres chez le graphiste arrive, glissé sous la porte, un nouveau livre épatant. Ma vie avec le docteur Lacan est une de ces histoires merveilleuses de l'oncle Roubaud, comme lui seul est capable de nous en raconter. Un bon conseil, asseyez-vous dans la chaise qui est le symbole de cet éditeur et lisez, pour vous, pour les autres, les aventures de Jacques Roubaud et de Jacques Lacan, où vous croiserez Sylvia et Laurence Bataille – donc un peu Georges – Paul et Gina Bénichou – et leur fille – et quelques autres. À ne manquer sous aucun prétexte.


À propos de l’auteur

Né en 1932 à Caluire-et-Cuire (Rhône), Jacques Roubaud est poète, romancier, essayiste, traducteur et professeur de mathématiques. Membre de l'Oulipo depuis 1966 sur proposition de Raymond Queneau, il développe une œuvre prolifique, qui comprend des ouvrages de prose, de poésie, des écrits autobiographiques et des essais. Il s'est intéressé à l'utilisation des mathématiques et de l'informatique dans le cadre de l'écriture à contraintes oulipienne.
Jacques Roubaud a reçu plusieurs prix littéraires couronnant l'ensemble de son œuvre : le Grand prix national de la poésie (1990) et le Grand prix de littérature Paul-Morand de l'Académie française (2008). Son recueil poétique Quelque chose noir a été inscrit au programme d'admission de l'École normale supérieure lettres et sciences humaines de Fontenay Saint-Cloud en 2007-2008.

Bibliographie

  • Je suis un crabe ponctuel. Anthologie personnelle 1967-2014, Gallimard, Paris, 2016 • Poétique. Remarques - Poésie, mémoire, nombre, temps, rythme, contrainte, forme, etc., Seuil, coll. «  La Librairie du XXIe siècle », Paris, 2016 • Octogone. Livre de poésie, quelquefois prose, Gallimard, Paris, 2014 • Ode à la ligne 29 des autobus parisiens, Attila, 2012 • Ciel et terre et ciel et terre, et ciel, Argol, 2009 • Eros mélancolique (co-écrit avec Anne F. Garréta), Grasset, 2009 • Le Grand Incendie de Londres, coll. "Fiction & Cie", Seuil, 2009 • Les Fastes, avec Jean-Paul Marcheschi, Lienart, 2009 • Parc Sauvage, coll. "Fiction & Cie", Seuil, 2008 • Impératif catégorique, coll. "Fiction & Cie", Seuil, 2008 • La Dissolution, récit, Nous, 2008 • Cœurs, La Bibliothèque Oulipienne n°155, 2006 • Nous, les moins-que-rien, fils ainés de personne, multiroman, Fayard, 2006 • 128 poèmes ... composés en langue française, de Guillaume Apollinaire à 1968, La Bibliothèque Gallimard, 2006 • Tokyo infra-ordinaire, Inventaire-Invention, 2005 • Graal théâtre : Joseph d'Arimathie - Merlin l'enchanteur - Gauvain et le Chevalier Vert - Perceval le Gallois - Lancelot du Lac - L'enlèvement de la reine - Morgane contre Guenièvre - Fin des Temps Aventureux - Galaad ou la Quête - La tragédie du roi Arthur, avec Florence Delay, Gallimard, 2005 • Churchill 40 et autres sonnets de voyage, Gallimard, 2004 • Ma Vie avec le docteur Lacan, L'Attente, 2004 • Grande Kyrielle du Sentiment des choses, Nous, 2003 • La Bibliothèque de Warburg. Version mixte, coll. "Fiction & Cie", Seuil, 2002 • Le Crocodile, Rue du Monde, 2001 • Poésie, Seuil, 2000 • Menu, menu, Gallimard jeunesse, 2000 • Traduire, journal, Nous, 2000 • La Forme d'une ville change plus vite, hélas, que le cœur des humains. Cent cinquante poèmes, 1991-1998, Gallimard, 1999 • Mathématique, Seuil, 1997 • Quel avenir pour la mémoire ?, collection "Découvertes", éd. Gallimard, 1997 • L'Abominable tisonnier de John McTaggart Ellis McTaggart et autres vies plus ou moins brèves, Seuil, 1997 • Le Chevalier silence, une aventure des temps aventureux, Gallimard, 1997 • La Dernière balle perdue, Fayard, 1997 • La Ballade et le chant royal, coll. "Architecture du Verbe", Les Belles Lettres, 1997 • La Fenêtre veuve, prose orale, Théâtre Typographique, 1996 • Trois ruminations, Oulipo, 1996 • Poésie, etcetera, ménage, Stock, 1995 • L'Invention du fils de Leoprepes, poésie et mémoire, Circé, 1993 • N-ines, autrement dit quenines, encore, coll. "La bibliothèque oulipienne", Oulipo, 1993 • La Boucle, Seuil, 1993 • La Pluralité des mondes de Lewis, Gallimard, 1991 • Les Animaux de personne, Seghers, 1991 (réédition Seghers Jeunesse, 2004) • L'Hexaméron, avec Michel Chaillou, Michel Deguy, Florence Delay, Natacha Michel et Denis Roche, coll. « Fiction & Cie », Seuil,1990 • La Forme du sonnet français de Marot à Malherbe. Recherche de seconde rhétorique, thèse de doctorat d'État, université de Paris IV-Sorbonne, 1990 • La Princesse Hoppy ou le conte du Labrador, coll. "Fées et gestes", Hatier, 1990 (réédition Absalon, 2008) • L'Exil d'Hortense, coll. "Mots", Seghers, 1990 (réédition Seuil, 2009) • Le Grand Incendie de Londres, récit avec incises et bifurcations, Seuil, 1989 • L'Enlèvement d'Hortense, Ramsay, 1987 • La Fleur inverse, essai sur l'art formel des troubadours, Ramsay, 1986 • Quelque chose noir, recueil de poèmes, Gallimard, 1986 • La Belle Hortense, Ramsay, 1985 • Le Train traverse la nuit, vers l'alexandrin de longueur variable, Oulipo, 1984 • Les Animaux de tout le monde, Ramsay, 1983 (rééditions Seghers, 1990 ; Seghers Jeunesse, 2004) • Io et le loup, dix-sept plus un plus plus un haïku en ouliporime, Oulipo, 1981 • Dors, Gallimard, 1981 • Graal théâtre : Joseph d'Arimathie, Merlin l'enchanteur, avec Florence Delay, Gallimard, 1981 • Graal fiction, Gallimard, 1978 • La Vieillesse d'Alexandre, essai sur quelques états récents du vers français, F. Maspero, 1978 (rééd. éditions Ivrea, 2000) • Autobiographie, chapitre dix, poèmes avec des moments de repos en prose, Gallimard, 1977 • Graal théâtre : Gauvain et le chevalier vert, Lancelot du Lac, Perceval le Gallois, L'enlèvement de Guenièvre, avec Florence Delay, Gallimard, 1977 • Trente et un au cube, Gallimard, 1973 • Mono no aware (le sentiment des choses), Gallimard, 1970 • Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go (avec Pierre Lusson et Georges Perec), Bourgois, 1969 • , Gallimard, 1967 • Morphismes rationnels et algébriques dans les types d'A-algèbres discrètes à une dimension, thèse, Université de Rennes, 1967 • Voyage du soir, Poésie 52, Collection Pierre Seghers n°161, 1952 • Poésies juvéniles (janvier 1942-novembre 1944), éditions C.G.C, 1944