Sélectionner une page

sKu

par Bénédicte Vilgrain

Couverture d’ouvrage : sKu
Fiche technique :Prix: 6,00 €
ISBN : 978-2-914688-06-2
Taille : 14,50 x 20,00 cm
Pages : 28

Une grammaire tibétaine, chapitre deux

Cet ouvrage n'est plus disponible à la vente

« Au VIIème siècle les tibétains, dont jusque là au moins un dialecte s'était écrit au moyen de pictogrammes, décident, par amour du bouddhisme et par désir de traduire les textes indiens sacrés, de se doter d'un alphabet et d'un orthographe inspirés de ceux du sanscrit. Comment une langue, à l'origine tonale et tendant au monosyllabisme, a-t-elle pu se plier à traduire une autre langue aussi fortement organisée, classifiée, 'grammaticalisée’, que l'était alors le sanscrit ? » sKu est un vrai bonheur de recherche ethno-grammaticale, « sKu le corps, prononcer ‘cou’ ». Et pour clore, un conte où l’on apprend que les Trois Joyaux nous ont montré le chemin, croire qu’un chien y fait obstacle, c’est être bien enfant.
(Lettres d’Aquitaine, février-mars 2003)

Parution :
Thématiques :
Extrait :

Les sons articulés qui forment les consonnes ne se prononcent pas autrement qu’accompagnés d’une libération continue de l’air. Cette émission de l’air produit, suivant le point d’où elle a eu lieu et le degré d’ouverture par où elle s’est exprimée, différentes sonorités parfaitement distinctes et rigoureusement liées, comme le sont dans leur série les consonnes. Ce double procédé sonore simultané est ce par quoi la syllabe est formée.

sku le corps, prononcer

. . . ‘Cou’

au buste les honneurs.

Médire de

dessous la ceinture

sku drag’  un noble

à la rencontre

d’un puissant

l’écharpe de bienvenue

du mendiant

 

Critiques :Didier Arnaudet dans CCP n°5 a écrit:

Dans le chapitre deux de sa grammaire tibétaine, Bénédicte Vilgrain propose une approche du monde tantôt élégiaque, tantôt fulgurante.


À propos de l’auteur

Bénédicte Vilgrain est née à Lille en 1959 ; elle crée en 1984 puis coanime avec Bernard Rival les éditions Théâtre Typographique. Elle publie des livres à tirage limité d'assez grands formats, liés aux littératures orales d'Asie et d'Afrique, et à l'anthropologie.
La Grammaire tibétaine de Bénédicte Vilgrain, montage de préceptes grammaticaux avec des proverbes et un conte, paraît depuis 2001 en épisodes et chez différents éditeurs. Bénédicte Vilgrain traduit du tibétain, de l’allemand et de l’anglais, notamment pour la maison d’édition Théâtre Typographique qu’elle a fondée en 1984 et qu’elle dirige avec Bernard Rival.
La Grammaire tibétaine :
- Ka, chapitre 1, contrat maint, 2001
- sKu, chapitre 2, l’Attente, 2002
- Khà, chapitre 3, contrat maint, 2003
- Khyi, chapitre 4, If no 24
- G’i, prononcer Ghi, chapitre 5, Flammarion (vol. collectif), 2004
- Grog(s), chapitre 6, contrat maint, 2004
- gCig, chapitre neuf = beaucoup, contrat maint, 2011
- bCu, chapitre 10, Eric Pesty éditeur, 2012
- Chou, chapitre 11 : "Exergue" in : Koshkonong, N°8, été 2015
- "Introduction" in : L'Ours Blanc, N°10, hiver 2016