Sélectionner une page

Un cas sans clef

par Keith Waldrop, Rosmarie Waldrop

Couverture d’ouvrage : Un cas sans clef
Fiche technique :Prix: 7,00 €
ISBN : 978-2-914688-99-4
Taille : 14,50 x 20,00 cm
Pages : 32

Abécédaire sous contrainte

Un cas sans clef est un abécédaire ancré dans le collage, l’inattention fragmentée, l’enquête historique et la variation formelle, écrit – et à présent traduit – à quatre mains. D’ailleurs une formidable performance de traduction à partir d’un texte à contraintes multiples, plein d’humour, de rebondissements et de double sens.

Parution :
Traducteurs :
Thématiques :
Extrait :

Extrait :

1

Écrire en anglais

2

Écrire en anglais

les mots font des écarts

3

Écrire en anglais

le moindre écart est tout un

événement

À propos des auteurs

Keith Waldrop

Keith Waldrop et son épouse Rosmarie, pendant leurs années d’études à l’Université du Michigan, fondent la revue Burning Deck. Celle-ci se transforme en maison d’édition, et de nos jours Burning Deck reste l’une des plus en vue dans le monde turbulent de la « petite édition ». Autour des Waldrop s’est constitué un des pôles majeurs de la poésie et de l’activité littéraire aux États-Unis. Au cours des quinze dernières années, K.W. a publié quatorze titres, dont Transcendental Studies (University of California Press, 2009), qui a valu à son auteur le National Book Award pour la poésie. Il est également un traducteur de premier ordre de poésie française contemporaine, et il a publié de remarquables versions des Fleurs du mal et du Spleen de Paris, de Baudelaire. Son œuvre poétique est également traduite en français, notamment Le vrai sujet, publié chez José Corti en 2010.
Les livres qu’il écrit en commun avec Rosmarie Waldrop seraient l’œuvre d’un « troisième Waldrop », qui n’écrit ni tout à fait comme Keith, ni tout à fait comme Rosmarie.

Bibliographie

En français (livres traduits de l'américain)Tant qu'il fera jour - une histoire américaine, traduit par Paol Keineg, l'Attente, 2015 • L’irrattrapabilité, suivi de Le Maître de la crucifixion de Providence, traduit par Bernard Rival, Théâtre Typographique, 2013 • Naufrage au havre, traduit par Bernard Rival, Contrat main, 2013 • Intervalles, traduit par Alain Cressan, Lnk, 2011 • Le vrai sujet, traduit par Olivier Brossard, José Corti, 2010 • Échos de Mrs. Crowe, traduit par Bernard Rival, Contrat main, 2009 • Pertes inespérées, traduit par Bernard Rival et Bénédicte Vilgrain, Théâtre typographique, 2008 • Taches d’eau, traduit par Paol Keineg, Format Américain, 1997 • Aimer par description, traduit par Françoise de Laroque, Créaphis, 1996 • Une cérémonie qui se passait ailleurs, traduit par Françoise de Laroque, Fourbis, 1990 • Poème de mémoire, traduit par Anne-Marie Albiach, Orange Export, 1982 De Keith & Rosmarie WaldropUn cas sans clef, traduction de Marie Borel et Françoise Valéry, éditions de l’Attente, 2010 • Light Travels, traduit par David Lespiau, éditions de l’Attente, 2006 • Tome un, traduction collective Royaumont et Juliette Valéry, Créaphis (Un bureau sur l'Atlantique), 1997


Rosmarie Waldrop

Née en 1935 en Allemagne, Rosmarie Waldrop vit à Providence, Rhode Island (États-Unis). Elle est poète, traductrice et, avec son mari Keith Waldrop, co-dirige les éditions Burning Deck depuis 1961. Cette maison d’édition au long cours est un cas unique, un modèle clef dans le monde de l’édition de poésie. Rosmarie Waldrop a traduit entre autres Edmond Jabès, Jacques Roubaud, Emmanuel Hocquard, et plusieurs poètes allemands. Des traductions de son travail ont été publiées en France et dans de nombreux pays d’Europe.
Les livres qu’elle écrit en commun avec Keith Waldrop seraient l’œuvre d’un « troisième Waldrop », qui n’écrit ni tout à fait comme Keith, ni tout à fait comme Rosmarie.

Bibliographie

En français (livres traduits de l'américain)La revanche de la pelouse, (traduit par Marie Borel & Françoise Valéry), éditions de l’Attente, 2012 • La route est partout, (traduit par Abigail Lang), éditions de l’Attente, 2011 • d’Absence abondante, (traduction collective dirigée par Pascal Poyet, de Lavish Absence), contrat maint, 2009 • Dans n’importe quelle langue, (traduit par Pascal Poyet), contrat maint, 2006 • La reproduction des profils, (traduit par Jacques Roubaud), Melville, 2004 (première édition : La Tuilerie Tropicale, 1991) • Pelouse du tiers exclu, (traduit par Marie Borel), Format Américain, 2001 • Pré & con, (traduit par Pascal Poyet), contrat maint, 1999 • Quand elles sont douées de sens, (traduit par Françoise de Laroque), Spectres Familiers, 1989 • Différences à quatre mains, (traduit par Paol Keineg), Spectres Familiers, 1989 • Le mouchoir de la fille du roi Pépin, (traduit par Rosy Pinhas-Delpuech), Liana Lévy, 1989 • Comme si nous n'avions pas besoin de parler, (traduit par Roger Giroux), Terriers, 1980 De Keith & Rosmarie WaldropUn cas sans clef, traduction de Marie Borel et Françoise Valéry, éditions de l’Attente, 2010 • Light Travels, (traduit par David Lespiau), éditions de l’Attente, 2006 • Tome un, (traduction collective Royaumont et Juliette Valéry), Créaphis (Un bureau sur l'Atlantique), 1997 Dans des anthologies ou en revueRoyaumont : traduction collective 1983-2000, Rémi Hourcade, Grâne, pp. 497-503, Créaphis, 2000 • Fenêtre d’accélération, traduit par André Paillaugue, 3ème partie du livre Lawn of excluded Middle (Duration Press, 1993), revue Action poétique n° 160-161, octobre 2000 • Je te continue ma lecture, M. Cohen-Halimi & F. Cohen, P.O.L, 1999 • Une "Action Poétique" de 1950 à aujourd'hui, Pascal Boulanger, Flammarion, 1998 • Le poète d'aujourd'hui (1987-1994), Dominique Grandmont, Maison de la Poésie Rhône-Alpes, 1994 • 20 Poètes Américains (M. Deguy/J. Roubaud), Gallimard, 1980