Sélectionner une page

Comment(s)

Couverture d’ouvrage : Comment(s)
Fiche technique :Prix: 6,50 €
ISBN : 978-2-914688-43-7
Taille : 13,50 x 12,60 cm
Pages : 50

Proses instantanées et spéculatives

Cet ouvrage n'est plus disponible à la vente

Il y a dans ce livre de Frédéric Forte un charme indéfinissable, un «je-ne-sais-quoi» et un «presque rien» qui tiennent peut-être à son ambiance perceptive, à son aspect de jeu de langage, à la manière distante et intime avec laquelle il reconstruit certains souvenirs d’enfance. Le «comment» du titre est celui de la question (une question éminemment poétique); c’est aussi le mot anglais (commentaire, remarque). Avec cette ambiguité, réitérée pour chaque pièce dans de savoureux décalages, la lecture se renouvelle et se rafraîchit, reste curieuse, en éveil. (Éric Houser, Cahier Critique de Poésie n°13)

Parution :
Thématiques :
Extrait :

Devastating charm
Oh mais ce nuage dans le ciel, ne ressemble-t-il pas à un drakkar ? Mais oui, bien sûr, si vous voulez. Tenez prenez ma jumelle c’est formidable.

*

Flawless
C’est un journal dans n’importe quel ordre. C’est un journal pas forcément intime. C’est un journal sans temps véritable, qui n’enregistre pas, ou enregistre mal, ne prend pas acte. Ce n’est pas un journal.

*

Editor’s choice
Quand j’allais à la piscine, étant enfant, dans un bassin où j’avais pied, c’est prétentieux ce que je vais dire mais, quand on jouait à se couler, c’était très difficile de me faire couler.

*

LIRE PLUS

Phenomenal
Aller nager à la piscine c’est bon pour le dos mais c’est certainement mauvais pour autre chose. Ou bien quand on entre chez un boulanger pour acheter du pain, il n’y a jamais de malentendu. C’est très rare, c’est extrêmement rare.
Une autre solution est de supprimer les liens logiques.

REGROUPER