Sélectionner une page

De la pratique

Scènes et machines

par Frédéric Forte

Scénographie textuelle

Les arts et techniques illusionnistes et toutefois très concrets de la scénographie théâtrale se révèlent sous un jour poétique empreint de malice. Constitués de fragments prélevés dans les chapitres de "Pratique pour fabriquer scènes et machines de théâtre" du machiniste et décorateur italien du dix-septième siècle Nicola Sabbattini, les poèmes sont accompagnés de dessins sur mesure du designer David Enon. Régi par les ficelles du sensible, ce cut-up révélateur traite de plan et d’espace, de mouvement et de lumière, et paraît traverser le temps.

Extrait :

Chapitre 1
Avis généraux

Avant toute chose
choisir (en la mesure
du possible) un lieu approprié
dessus et dessous
les nombreuses machines
en branle en vue
de ciel, de terre, de mer et d’enfer*

*Effets de lointain
que l’on recherchera
(à supposer qu’on puisse choisir à son gré)
pour susciter commodément l’émerveillement
en retour et imiter
le naturel et le vrai

Critiques :Christian Rosset dans DIACRITIK a écrit:

...un petit volume où le visuel et le verbal cohabitent de manière à la fois indépendante et solidaire, ce qui fait qu’il sera délicat d’en traduire sur internet (où, d’un écran à l’autre, ce qui s’affiche change) les effets de la tourne des pages.

Adrien Meignan dans Un dernier livre avant la fin du monde a écrit:

Frédéric Forte démontre que la poésie ne peut se trouver qu’avec une pratique, en écrivant ou en réalisant ce genre de travail de montage. La poésie est un exercice comme n’importe quelle discipline. Mais De la pratique pourrait aussi se comprendre d’une autre manière. On pourrait penser que Frédéric Forte puise la poésie dans le traité de Nicola Sabattini, que ce livre-là possède intrinsèquement un caractère poétique.


À propos de l’auteur

Frédéric Forte, né en 1973 à Toulouse, vit aujourd’hui à Paris. Depuis 2005, il est membre de l’Oulipo. Marqué très tôt par l’œuvre de Raymond Queneau, il s’est tourné vers la poésie en 1999 après avoir joué de la basse électrique dans des groupes de rock. Il co-dirige actuellement le Master de Création littéraire du Havre.

Bibliographie

De la pratique, avec des dessins de David Enon, L'Attente, 2022 • Nous allons perdre deux minutes de lumière, P.O.L, 2021 • Eté 18, Usage, 2020 • Dire ouf, P.O.L, 2016 • Bristols, les mille univers, 2014 • 33 sonnets plats, L'Attente, 2012 • Re-, NOUS, 2012 • Une collecte, Théâtre Typographique, 2009 • Comment(s), L’Attente, 2006 • Opéras-minute, Théâtre Typographique, 2005 • N/S (avec Ian Monk), L’Attente, 2004 • Banzuke, L’Attente, 2002 • Discographie, L’Attente, 2002 /// Traductions • Guy Bennett, Œuvres presque accomplies, L'Attente, 2018 • Guy Bennett, Poèmes évidents, L'Attente, 2015 • Michelle Noteboom, Hors-cage, L'Attente, 2010 • Oskar Pastior, 21 Poèmes-anagrammes (co-traduit avec Bénédicte Vilgrain), Théâtre Typographique, 2008