Sélectionner une page

Causes cavalières

par Pascal Poyet

Couverture d’ouvrage : Causes cavalières
Fiche technique :Prix (Français): 7,00 €
ISBN : 978-2-36242-007-8
Taille : 14,50 x 21,00 cm
Pages : 28

Gamme de situations

Supposons que « s’entendre sur les mots » permette de « faire cause commune » et que cela ne marche pas, soit qu’on ne s’y « entende » pas très bien. Qu’alors à faire cavalier seul on se trouve, par exemple, fauteur de trouble, de Causes cavalières.
Turbulent « aux seuls endroits entendus », Pascal Poyet décline d'inconciliables formulations, conditions de s'unir ou de se séparer, de prendre fait et cause, pour une cause, finalement imprévue, devenue telle cavalièrement, quand elle aurait dû être (la cause est) « entendue », par exemple.
Parce qu'il y procède autour d’expressions communes, « prendre fait et cause », « fauteur de trouble », « faire cause commune », « faire cavalier seul », par glissements, emboîtements, reprises, qu’il y multiplie à force de réagencements, sur le modèle de l’engrenage, la gamme des situations (expressions) possibles, les Causes cavalières de Pascal Poyet obligent aux détours, et même si elles permettent de s’y retrouver, n’annoncent pas qu’on puisse s’entendre, sinon « cavalièrement ». C'est-à-dire ?
(Anne Parian, Cahier Critique de Poésie n° 2)

Parution :
Thématiques :
Extrait :

Bien qu’imprévisible, passe entre tous et doit avoir été entendu

pour s’être bien trouvé de faire entre eux des liens cavaliers puis seul, désinvolte, faire cause de leur trouble – pour faire cause de leur trouble.

Tout ce qui lui est entendu (tout à lui) passe à son tour pour imprévu ou par distraction, s’être entendu à cette… entente.

Plus aucun fauteur mais d’une cause cavalière puis, cavalier, est fait cause.

Pas d’autre cause à leur gêne qu’un fauteur qui, dégagé, passe entre tous, ni d’autre fauteur trouble leur cause (sa manie de bouger) que tel, désinvolte, faisant sans cesse les trajets.

*

D’une manière dégagée ou par distraction, laissant derrière lui quelques objets,

quelques objets derrière lui, façon de faire – moyen d’être entendu, de faire moyen d’eux ou d’une quinte (d’un accès),

LIRE PLUS

d’un ensemble distrait ou d’une manie de bouger aux seuls endroits entendus.

Plus rien ne jonche le sol comme en quelques objets on avait trouvé
le moyen d’obliger au détour, semés par des individus qu’on aurait tôt fait de confondre

*

tels qu’ils se répètent en semant derrière eux ce qui oblige au détour, façon de faire – moyen d’être entendu – de faire moyen d’eux

et de se trouver – façon de lui faire entendre – de se trouver à des façons de lui.

Plus aucun fauteur n’oblige au détour – d’appui sinon d’une cause désinvolte

aux endroits mal entendus, distrait par des individus qu’il aurait tôt fait de confondre.

REGROUPER

À propos de l’auteur

Pascal Poyet est né à Rive-de-Gier en 1970. Après l'école des Beaux-Arts de Grenoble, il s'engage fortement dans l'écriture "qui conserve une plastique et un rapport au langage nourri par une interrogation sur la notion de moderne. Depuis Compadrio, en passant par Causes cavalières, Expédients ou Au compère, la bibliographie de Pascal Poyet compte une dizaine de titres qui marquent à chaque fois une étape dans une recherche à la fois exigeante et exemplaire. [...] Depuis 1998, Pascal Poyet co-dirige avec Goria les éditions contrat maint (plus de soixante-dix titres disponibles) qui publient des textes d’artistes et de poètes contemporains, des essais, des traductions, dans des ouvrages brefs dont la forme, inspirée de la "literatura de cordel (1)" brésilienne, délimite une utopie de pensée et d'action. (Éric Pesty)

Bibliographie

Un sens facétieux, cipM, 2012 • Linéature, Éric Pesty éditeur, 2012 • Causes cavalières, L’Attente (réédition 2000), 2011 • Draguer l’évidence, Éric Pesty éditeur, 2011 • Trois textes cinq définitions, avec Goria, lnk, 2010 • Au compère, Le bleu du ciel, 2005 • Expédients, La Chambre, 2002 • Principes d’équivalences, Fidel Anthelme X, 2001 • L’Embarras, Patin & Couffin, 2000 • Compadrio, avec Jean Stern, contrat maint, 1998 • L’Entraînement, avec Goria, contrat maint, 1998 /// Traductions • Lisa Robertson, Cinéma du présent,Théâtre Typographique, 2015 • David Antin, Accorder, Héros-Limite, 2012 • Lisa Jarnot, Journal d’un ange sado maso (avec Marie Borel), contrat maint, 2011 • Rosmarie Waldrop, d’Absence abondante, contrat maint, 2009 • David Antin, je n’ai jamais su quelle heure il était, Héros-Limite, 2008 • Rosmarie Waldrop, Dans n’importe quelle langue, contrat maint, 2006 • Miles Champion, Couverture fluide, contrat maint, 2004 • Peter Gizzi, Revival, cipM / Spectres Familiers, 2003 • Miles Champion, Mis à plat, contrat maint, 2002 • Julian Opie, Conduire (avec Goria), contrat maint, 2002 • John Baldessari, Bars de rencontres et Montaigne (avec Goria), contrat maint, 2002 • David Antin, Huit Histoires pour John Baldessari, contrat maint, 2000 • Peter Gizzi, Blue Peter, contrat maint, 2000 • Charles Olson, Commencements, ouvrage collectif, Théâtre Typographique, 2000 • Abigail Child, Climat / Plus, Format Américain, 1999 • Rosmarie Waldrop, Pré & Con ou Positions & Jonctions, contrat maint, 1999