Sélectionner une page

Djinn John

Couverture d’ouvrage : Djinn John
Fiche technique :Prix (Français): 5,00 €
ISBN : 978-2-36242-010-8
Taille : 10,50 x 15,00 cm
Pages : 40

Colorimétrie mentale 2

Suite de Djinn jaune, dont il poursuit la numérotation des sections en commençant par (5), Djinn John personnifie peut-être la fiction colorimétrique du poème. Un foisonnement de références — cinématographiques, littéraires, scientifiques — se mêle subtilement aux observations du quotidien pour sous-tendre l’ensemble de cette écriture au scalpel. En peu de mots David Lespiau nous transmet une intense réflexion, comme une fleur de papier comprimée qui va se déployer lentement et longtemps dans nos esprits.

Parution :
Thématiques :
Extrait :

5

Progresse par strates ou trames composites
par sélection, énonciation
de ses éléments compose des trames propres
vers par vers

travail d’énonciation de données qui se sauvegardent
par l’image
film qui happe le son, résidu

recommence à élaborer son calque
feutré, faillible, froissé

une affaire de jour intérieur

la douceur appliquée à la lueur imaginée
d’untel (John ?) presque
incalculablement.

6

Solaire simple
jeu autour des doigts liquides

les volets sont fermés. Plan d’eau mental
doigts passés dans la boucle des cheveux
bizarre comme jaunir prend de la place (distingue
entre)
toutes les minutes
sous les images (des articulations possibles
)
au même moment. Plan de lymphe vertical

la somme des terreurs dans un filet
prolifère par masses de neige

LIRE PLUS

pas de forme fixe aux mirages
dis-tu.

7

La fiction alimente le récit machinalement
grammatise, dramatise
par agrandissements successifs jaunes
de la mémoire
écartant la couleur de ses bords

du temps mental, une maison. L’enfermement
renversé, le mutisme vocalisé

déluge. Comptoir sur une barque rouillée.
Dans le corps
drap, carcasse, écoulements, aboiements et jardin,
carrés de bois, nain, main et
face à la mer
toute l’urine inversée en pluie

dans le soleil liquide, électrique
phrases plus longues — application de feutre
(figurine de timbre dans une chambre gonflable
(agrandissement
de singes)). Douceur de la neige, pellicule de graisse
entre silhouette humaine et impacts de balles
traçantes. Un film
sorti des usines de la lumière. Nuée de signes —
geste
d’une partition de pauses (

grilles — virgules, voyelles. Passage en 3D de
fiches volantes (viennoises)). Séances de notation
au clavier
par série de réveils composée de cycles de pronoms
(roman familial exponentiel). Et ce
en toute confiance somnambulique

plaques (américaines) au voile photographique,
chimique
volumes — phrases d’un mot, modules —
liquides de
verrière. Lumière : eau or, bois et soleil qui éblouit
(une
minéralisation de la grammaire)

REGROUPER