Sélectionner une page

Le supplément télévision

par Élisabeth Jacquet

Couverture d’ouvrage : Le supplément télévision
Fiche technique :Prix: 5,00 €
ISBN : 978-2-914688-44-4
Taille : 10,50 x 15,00 cm
Pages : 52

Brève étude anthropologique

« Élisabeth Jacquet s’attaque à un morceau de choix et de week-end, la lecture du supplément télévision. Elle passe au fil d’une écriture blanche et volontairement idiote tous les problèmes métaphysiques qui en découlent, à savoir : comment ne pas fucker les enregistrements qui commencent après minuit (« on est déjà le lendemain de la date du film inscrite sur le programme ») ou bien : quand regarder la cassette enregistrée ? Il y a aussi les « très grands films » qui endorment radicalement ou à la place desquels on choisit de mater un téléfilm. Le programme de la semaine dernière qu’on confond avec celui de cette semaine. Que de tracas. Heureusement, cet opuscule, qui fait rire et le ménage dans le cerveau, remplacera agréablement environ trente minutes de zapping morose. »
(Éric Loret, Libération du 16 juin 2006)

Parution :
Thématiques :
Extrait :

Je regarde toujours le programme de télévision.

J’achète le journal du week-end à cause du supplément télévision.

C’est le supplément télévision que je lis en premier.

Lire le supplément télévision me procure une délicieuse sensation de bien-être, surtout si je suis installée sur mon canapé dans un rayon de soleil.

L’avenir s’annonce prometteur.

Pourtant pour rien au monde je n’achèterais un magazine de télévision.

Je regarde d’abord les films de la semaine.

Parfois c’est une chance, il y a chaque jour un film que j’ai envie de voir.

D’autres fois c’est décevant, il n’y en a qu’un ou deux ou aucun.

Ou bien il y a un film extraordinaire mais à 22 heures 50 ou 0 heure 10.

LIRE PLUS

Dans ces cas-là je ne me décourage pas: j’enregistrerai le film en programmant mon magnétoscope sur auto et en faisant surtout bien attention à la date qui ne sera pas la même selon l’heure, je me suis déjà fait piéger: à 0 heure 10 on est déjà le lendemain de la date du film inscrite sur le programme.

Enregistrer un film est une consolation: dans l’impossibilité d’en profiter dans l’immédiat puisque la nuit je dors, c’est seulement partie remise.

Satisfaite d’économiser ma santé, j’apprécie de m’endormir avec cette sensation de liberté: je regarderai mon film lorsque j’en aurai envie.

REGROUPER
Critiques :Nadine Agostini dans CCP n°13 a écrit:

Courageuse et très amusante démarche d’Élisabeth Jacquet qui nous conte le bien-être que lui procure la lecture du supplément télévision, sa quête du film à voir, l’incidence de la télévision sur son humeur et comment elle impose un rythme à sa vie privée. Délirante Élisabeth Jacquet qui se heurte aux codes horaires, aux contraintes de l’enregistrement. On rit. On se reconnaît dans les hésitations, les endormissements.


À propos de l’auteur

Elisabeth Jacquet vit et travaille à Paris. Après avoir publié ses trois premiers livres, elle s’est interrogée sur la façon dont on pouvait encore écrire des romans dans un monde où le besoin de fiction semble comblé par l’audiovisuel et les nouveaux médias.
Comment la littérature peut-elle intégrer les rythmes de notre époque et trouver, dans le brouhaha du monde, une temporalité qui lui soit propre ?
Ses différents ouvrages s’attachent à proposer au lecteur des formes d’explorations variées, chaque livre ouvrant un espace nouveau.

Bibliographie

Romans, récits -  Mon mari et moi, Serge Saffran, 2017 - Quand j’étais petite, L’Attente, 2012 - Anna Karénine, c’est moi, Philippe Rey, 2010 - Le Retour des semelles compensées, L’Act Mem, 2009 - Le Supplément télévision, collection Spoom, L’Attente, 2006 - Dans ma maison (notre catalogue), Melville / Léo Scheer, 2003 - Les Grands parcs blancs, Flammarion, 2001 - Avec nous on sera vingt-sept, Comp’Act, 1996 - Les Mouettes, Stock, 1986 - Lulu et Joey, Stock, 1988 - Les contretemps, Stock, 1984 Livres pour la jeunesse - Le Livre des jeunes filles, La Martinière, 1994 - Marie-Canète reporter, Nathan, 1991 Ouvrages collectifs - Écrire, pourquoi ?, Argol, 2005 - Une Anthologie de circonstance, Henri Deluy, Fourbis, 1994 Créations radiophoniques - Mon mari et moi, L'Atelier fiction, France Culture, novembre 2015 - Quand j’étais petite, L'Atelier fiction, France Culture, février 2013 www.franceculture.fr/emission-l-atelier-fiction-quand-j-etais-petite-2013-02-13