Sélectionner une page

Qu’un bref regard sous le calme des cieux

par Joseph Julien Guglielmi

Couverture d’ouvrage : Qu'un bref regard sous le calme des cieux
Fiche technique :Prix: 14,00 €
ISBN : 978-2-36242-033-7
Taille : 14,50 x 20,00 cm
Pages : 140

Syntaxe saké
Avec le soutien du Centre National du Livre

Après plus de vingt livres publiés en France et à l’étranger, l’auteur est passé maître de la syntaxe saké. Mêlant les langues, sa philosophie charnelle prend une couleur encre et cosmos. Une atmosphère de haïku se dégage de ces vers minimalistes largement ouverts aux projections mentales du lecteur. La lecture nécessite des éclairages différents pour s’instruire de sciences et de techniques et se laisser porter par l’apprentissage du regard. L’auteur opère de subtils jeux de passe-passe syntaxique (en français comme en anglais) pour être au plus proche de notre langage actuel. Sa poésie révèle toujours de surprenantes formules grammairiennes et craque comme un glaçon plongé dans un vieux bourbon.

Parution :
Thématiques :
Extrait :

il rêve de charactères
qui tomberaient
ombres sur ombres
permettent
de viser dit-elle

histoires d’Abraham
ad saecula saecularum
comme un seul instant
mais
écarté

les jours
l’alphabet des jours le
verbe ici à trouver
dans
la strophe d’
après
à votre place

le végétal
en lui-même
n’a rien de poétique

rien n’est poétique
ni la fleur
ni le fruit

oblique
rayon
écrivait-il
et
il hume
un sachet
d’herbe sombre

sans
nom
l’herbe à
suivre la
houle du vent fantôme cet
invisible

l’espace de la strophe
fumée
violente
déchiffrant
un
cri
semper

c’est comme
pisser le sang
ou l’envol d’
une robe
arrachée
demain

À propos de l’auteur

Né en 1929 à Marseille, de parents italiens originaires de Ligurie, Joseph Julien Guglielmi a été instituteur. Poète, essayiste, traducteur et diariste, il vit et travaille à Paris et à Ivry-sur-Seine.
C'est après plusieurs voyages au Japon et aux États-Unis qu'il se consacre à la poésie et à la traduction, de poètes américains (notamment Spicer, Coolidge, Norman Cole, Corman...).
Il a collaboré à de nombreuses revues telles que Critique, Les Cahiers du Sud, et Action Poétique dont il est membre du comité de rédaction.
Il a également écrit des essais sur Edmond Jabès, Jean Tortel, Francis Ponge, Claude Royet-Journoud.
Il pratique régulièrement des lectures publiques de ses poèmes en France et à l'étranger, des animations dans le domaine scolaire et dirige des ateliers d'écriture poétique.
Il a publié des livres en collaboration avec des artistes (Robert Groborne, François Deck, Bouderbala, Jean-Luc Poivret, Marc Chaplin, Anne Slacik, Arman) et des musiciens contemporains (Philippe Fénelon a composé la cantate Le Jardin d’hiver en 1991, sur un de ses textes). Décédé en 2017.

Bibliographie

- Détours Cantos, NOUS, 2008 - Qu'un bref regard sous le calme des cieux, L'Attente, 2013 - Au jour le jour, Selected Poems, préface d'Elisabeth Roudinesco, L'Act Mem, 2009 - Clitoris, avec C. Jaccord, Pyronaute, 2009 - Apartés, Collages, L'Ariane, 2008 - Carnets de nul retour, Dumerchez, 2006 - Le Drap phallique, avec C. Jaccord, Rencontres, 2006 - Bis repetita, L'Ariane, 2004 - Le Pyromène,Compact, 2004 - En ce climat, Voix, 2003 - Faut suivre, Farrago, 2003 - Simal, Adélé éditions, 2002 - Travelogue, P.O.L, 2000 - Passage Mallarmé, Galerie Marina, 1998 - African Matricule, avec des lithographies d’Arman, collection "Superpositions" dirigée par Tita Reut, Flammarion 4, 1997 - Grungy project, P.O.L, 1997 - Xoxo, en collaboration avec Tita Reut et Arman, Voix, 1996 - Le Plafond de Capestang, La Main Courante, 1995 - K ou le dit du passage, P.O.L, 1992 - Joe's bunker, P.O.L, 1991 - Le Mouvement de la mort, P.O.L, 1988 - Das, la mort, Parenthèses, Marseille, 1987 - Fins de vers, P.O.L, 1986 - Lunes d’été, avec des encres de Thérèse Bonnelalbay, Æncrages & Co, 1985 - Aube, Seuil, 1968, réédition augmentée, P.O.L, 1984 - Ils riaient en entendant le nom barbare..., Æncrages & Co, 1981 - La Préparation des titres, Flammarion, 1980 - Le Mais trop blanc, Orange Export Ltd, 1977 - L’Éveil, E.F.R / Messidor, 1977 Récit - Le Tableau du cœur, Spectres Familiers, 1986 Essais - Le Dégagement multiple, Le Collet de Buffle, 1977 - La Ressemblance impossible, Edmond Jabès, E.F.R / Messidor, 1977 Traductions (anglais USA) - Edmond Jabès ou le Délire du sens, de Robert Duncan, Fourbis, 1993 - Mon livre des oiseaux, de Norma Cole, Royaumont, 1991 - Billy the Kid, de Jack Spicer, Fourbis, 1990 - Le Texte du cristal, de Clark Coolidge, Royaumont, 1989 - Eigner, Antin, Spicer, Corman, Waldrop, in Vingt poètes américains (Anthologie), Gallimard, 1980 Anthologies - Pièces détachées, Jean-Michel Espitallier, Pocket, 2011 - Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours, sous la direction de Michel Jarrety, PUF, 2010 - La Polygraphe (poésies 1990-2000), Pascal Boulanger, 2001 - Une « Action poétique » de 1950 à aujourd’hui, Pascal Boulanger, Flammarion, 1998 - Une autre anthologie, Henri Deluy, Fourbis, 1992 - 120 poètes français d’aujourd’hui, Maison du livre, Montpellier, 1992 - Poésie en France, 1983-1988, Henri Deluy, Flammarion, 1989 - La Poésie du XXe siècle, (tome 3) Robert Sabatier, Albin Michel, 1988 - Orange Export Ltd. 1968-1988, Emmanuel Hocquard, Flammarion, 1986 - Französische Lyrik der Gegenwart, Verlag Volk und Welt, Berlin, 1984 - L’Anthologie arbitraire d’une nouvelle poésie, Henri Deluy, Flammarion, 1983 - Contemporary French Poetry, edited by Stacy Doris, Emmanuel Hocquard, Phillip Floss, special issue of Tyuonyi, Santa Fe, USA Voir aussi - A noir, Jean-Marie Gleize, Seuil, 1992 - La poésie, Alain Frontier, Belin, 1992 - Revue Java, hiver 96/97, n°15, Joe’s Papers - Arrière-pensées, Philippe Fénelon, Éditions Musica Falsa - FEMININ / MASCULIN, lectures et représentations, sous la direction de Christiane Chaulet Achour, université de Cergy-Pontoise Musique - Le Jardin d’hiver, extrait de La Préparation des titres, de Philippe Fénelon, cantate en cinq parties, 1991 - Du blanc, le jour son espace, pour baryton et quinze instruments, de Philippe Fénelon, 1984 - Pré-Texte, pour voix de femme, de Philippe Fénelon, 1983

Poésie